Menu
Formation d'acupuncture au Centre Imhotep

Ecole de référence en acupuncture traditionnelle à Paris depuis 1995

SERVE, RESTITUERE, ADJUVANTE : servir (le ciel), rétablir (la santé), seconder (la terre)

La chronopuncture en pratique

mardi, 17 novembre 2020

Grâce aux kan tche, les traitements en acupuncture prennent une dimension supérieure dans laquelle le patient est abordé non plus par ses symptômes, mais par son histoire.
En effet, nous avançons le long de notre destinée, déterminés par notre naissance et notre mort, et soumis aux aléas de l’existence.
Au fil des années ces événements laissent des empreintes énergétiques responsables de toutes les maladies, et seul l’acupuncteur qui connaît les chemins du temps sera capable de corriger ces défauts d’adaptation.

Voici un cas clinique expliqué en détail et extrait de l'ouvrage de Jean Motte "Acupuncture, l'Ephémère pérennité" qui permet d’appréhender la véritable chrono-puncture, la science du grand ouvrier.

"Issue de la haute bourgeoisie, Philomène est une jeune femme de trente-cinq ans née le 5/11/1966. Elle est arrivée en berline noire avec chauffeur qui attend dans la voiture.
Je ne résiste pas à vous montrer le tableau énergétique de son moment de naissance. Remarquez le trait clair (dans le quart sud est de la roue ci-dessous) qui indique le 5/11. La lune, l’énergie maître et l’énergie invitée, le mouvement maître et le mouvement invité, ils sont tous Métal. Elle est de plus née à 12h10 TU ce qui fait que son Point d'Ouverture Terrestre (POT) est le 45E. Que de métal de naissance !

Sa première inspiration s’est donc chargée de l’énergie maître de l’année qui est Terre, de l’énergie source qui est Eau, du mouvement général de l’année qui est Bois et de tout ce Métal.

Mais voilà, le mouvement Bois de l’année est Yin donc insuffisant et craint le Métal. Ce qui signifie qu’à sa naissance, la première information reçue est sans nul doute que le Métal fende le Bois. Mais n’anticipons pas et découvrons ensemble qui est elle et son motif de consultation.

kan philomene

C’est une jeune femme d’un mètre quatre-vingt-quatre, soixante huit kilos et vraiment Tae Yang d’aspect.
Elle est brune, un peu voutée et, milieu oblige, toujours en retenue, gardant une certaine fierté et distance.      « Keep calm and carry on » (rester calme et persévérer) est une devise anglaise qui lui sied à merveille. Sa voix est douce mais n’invite pas à la discussion. C’est dans un contexte un peu décalé des habituels rendez-vous que je vais tenter de glaner quelques renseignements.

Pour la plupart des questions je recevrai une réponse polie mais implacable : « tout va bien ». Son motif de consultation est une douleur de l’omoplate droite qui la gêne au mouvement. Cela fait plusieurs mois et l’handicape dans ses activités. Elle a eu plusieurs avis des plus éminents professeurs de faculté de médecine. A ce moment-là de la discussion, je sens bien que je n’aurai rien de plus. Je l’invite à aller se préparer un peu sèchement. Je sens que le courant ne passe pas du tout entre nous mais tant pis, je fais mon travail. Le temps qu’elle se déshabille, je regarde les Kan Tche afin de faire un travail profond.

Voici le tableau du jour de la consultation:

kan philomene2                                                philomène 3

Il ne s’agit pas de tout expliquer ici mais juste de comprendre le principe :
Nous sommes le 10 mai 2001.

  • Sur le premier tableau, nous voyons comment doivent être les pouls d’un patient en harmonie avec la grande énergie de l’univers. Le pouls doit être vaste (Rang) et profond (Tchinn).
  • Le second tableau indique ce qui n’a pas adapté chez les personnes nées en 1966 par rapport à cette année 2001. Nous voyons que le Tsue Yin prend la place du Yang Ming à la source.
    Ici je peux déjà faire une interprétation très intéressante : ma patiente est Tae Yang et le Tsue Yin a pris la place du Yang Ming, quel est le point commun ? Le 39E Xiajuxu.

Ce point est bien sûr Yang Ming. Il est le point Ro secondaire du Tae Yang IG qui est en midi minuit avec le Tsue Yin. Autrement dit, ce point est incontournable. Mais allons voir notre patiente.              

Observation :
La maigreur. C’est pratiquement un squelette et sa respiration est apeurée. Elle grelotte sur la table malgré les couvertures.
La langue :
A peine tirée et sans force, sèche et terne, presque violacée.
Les pouls :
La prise se fait d’abord à trois doigts (selon la loi 3 vaut 1) afin d’établir les pouls des Kan. Le pouls est vaste mais pas profond du tout.

Nous sommes alors devant une pathologie de mouvement des énergies climatiques qui ne peuvent se mettre en place.

Dans ce cas particulier le point à faire est le 3Rte. Cela est expliqué au chapitre 72 du Su Wen et en détail dans mon livre des Kan Tche. Ici il faut remonter à l’année d’avant. Le Tae Yin était assesseur de droite à la Terre et doit se trouver cette année assesseur de gauche au Ciel. Comme la montée est entravée, les anciens préconisaient dans ce cas de faire le point Iu donc le 3Rte.
Je prends ensuite les pouls classiques. Ce qui vient immédiatement c’est un pouls mou (Oe) et affaibli (Jou).

Synthèse
Il est clair que ma patiente est en vide d’énergie vitale. Son état de santé est vraiment fragile mais très bien caché par les conventions sociales.
La première intention est de faire de l’estomac, grenier des céréales, afin d’harmoniser ce corps. Les points 36E, 12JM, 4GI pourraient lui faire sans doute du bien et c’est ce que feraient bons nombres d’acupuncteurs. La connaissance des Kan Tche permet d’avoir une grille de lecture plus globale dans l’équilibration de l’homme dans la nature

Le traitement :

45E Lidui (tonifié)

39E Xiajuxu (tonifié)

3Rte Taibai (tonifié)

4Rte Gongsun (tonifié)

11V Dazhu (chauffé)

Le POT de sa naissance est le 45E qui signifie « bouche malade »dans certaines universités chinoises. C’est un point extraordinaire qui relance le Yang Ming général.

Je lui adjoint le 39E qui a déjà été expliqué précédemment. Mais en plus, sa symbolique est importante. Il s’agit de la race des chevaux, autrement dit d’un milieu différent et c’est bien le cas ici. En tonifiant ce point il disperse son minuit le Foie.
Le 3Rte est tonifié afin d’équilibrer mon traitement du Yang Ming qui descend en faisant monter le Tae Yin. Dans un traitement, il faut des points Yin et des points Yang. De plus cette Vénus diaphane est un peu ce que l’on ressent devant cette patiente. Je lui associe le 4Rte, point clé du Tchong Mo afin de coupler mon 39E qui est un point de connexion en tant que point constitutif de la mer du sang et des 12 méridiens.
Je finis par chauffer au moxa le 11V, également point de la mer du sang et des 12 méridiens, point de sa morphologie, point de ses douleurs d’omoplate, 11V qui avec le 39E, Ro secondaire d’IG, devrait débloquer la situation.
Cela permet de corriger le pouls mou et affaibli. Ma patiente fera un malaise pendant les premières minutes puis ira mieux lorsque je chaufferai son 11V.

Je reverrai Philomène trois semaines après, enchantée de ma séance et ravie de pouvoir continuer le travail, car là encore c’est une histoire de vie… Elle avait repris déjà trois kilogrammes et sa douleur d‘épaule, futile excuse, avait disparu.