Menu
Formation d'acupuncture au Centre Imhotep

Centre de formation en acupuncture traditionnelle à Paris depuis 1995

SERVE, RESTITUERE, ADJUVANTE : servir (le ciel), rétablir (la santé), seconder (la terre)

Logo de la FEDE - Fédération Européenne des écoles
Première école d'acupuncture traditionnelle membre de la FEDE

Logo Datadocké

Organisation du cursus d'acupuncture traditionnelle

Le Centre Imhotep dispense une formation sur 3 ans (+ 1 an de perfectionnement et mémoire) à PARIS :

Les 1ère, 2ème, 3ème année comprennent annuellement :

  • 12 sessions théorique et pratique de 2 jours le week-end (samedi et dimanche).
  • 2 stages cliniques de 4 jours chacun dans les différentes régions de France.

A propos des stages cliniques du Centre Imhotep : dans un monde où la communication est de plus en plus virtuelle, où les «amis» sont sur Facebook ou tout autre support uniquement géré par des bits, il est clair que notre enseignement semble «un tantinet» désuet. Pourtant, notre savoir-faire depuis 1992, nous démontre que notre façon de professer, d’enseigner, est indispensable à la formation d’un thérapeute et passe par le clinique collectif.

Cela semble curieux aux jeunes générations aujourd’hui de se demander quel est le «gain» de tels stages ?

La question est bien posée. Le relationnel humain est souvent occulté car méconnu ou tout simplement malheureusement oublié. Pourtant, une formation d’acupuncture signifie, après les  quatre années d’études, être responsable de ses actes, devant sa morale mais surtout devant un être humain sensibilisé par une maladie plus ou moins débilitante.

C’est là le premier point à apprendre au cours de ces cliniques. La gestion du patient, de l’entrée dans le cabinet jusqu'à sa sortie. L’attitude, les mots, le positionnement, le savoir, autant de thèmes à maitriser pour être un professionnel de la santé, vis-à-vis de la loi mais surtout et avant tout du patient.

Le deuxième point que nous savons essentiel à l’exercice de l'art est la tolérance, l’empathie, le positionnement dans un groupe, l’écoute, le partage. Cela ne peut se faire qu’en étant en «immersion» pendant quatre jours (durée d’un stage clinique) . Durant cette période, les élèves échangent, ne parlent que d’acupuncture, se positionnent, apprennent à s’exprimer devant plusieurs personnes afin de dépasser le cadre sclérosant du jugement tant mis en avant dans une société de production, défendent leur point de vue, respectent les différentes idées, et tissent des liens indispensables à l’évolution de leur vie de futur thérapeute. L’habitude du groupe permettra ensuite de pouvoir organiser des conférences ou de venir démontrer sa technique au sein des manifestations organisées régulièrement.

Le troisième point est l’esprit du compagnonnage. Il n’y a pas obligation à y adhérer mais juste à le vivre. Celui-ci est inscrit dans les vieilles traditions initiatiques. Le Taoïsme en fait partie. On peut apprendre les concepts philosophiques du taoïsme mais la réalité pour une réelle transformation est de le vivre en se rapprochant de ceux qui oeuvrent dans le même corps de métier. L’enseignement ici, n’est plus "classique", mais par touches, parfois anodines qui viennent agrémenter votre savoir afin de tendre vers la connaissance.

Voilà pourquoi les stages cliniques sont constitutifs à la formation de thérapeute. Proposés sous cette forme, en gîte, pension complète vous profiterez pleinement de l’apprentissage du métier et de l’alignement du corps et de l’esprit indispensable pour devenir un grand ouvrier.

 

La 4ème année est gratuite sur les cours proposés en première, deuxième et troisième année. Préparation et réalisation de son mémoire. Possibilité de stages de perfectionnement payants (cliniques, techniques d'aiguilles, massages énergétiques, Yi King, chronopuncture...).

Les cours sont répartis sur l’année d’octobre à septembre (excepté juillet et août).

Les études se font selon le schéma et le fonctionnement suivants :

  • 1ère année, les élèves découvrent la matière sur laquelle ils vont travailler (la pierre)
  • 2ème année, ils apprennent les techniques nécessaires à la thérapeutique (les outils)
  • 3ème année, ils s’initient aux bilans et techniques énergétiques (la taille)
  • 4ème année, ils présentent leur mémoire (chef d’œuvre)

 

Diplôme

acupuncture chart 4Pour obtenir le diplôme d’acupuncteur traditionnel du Centre Imhotep, les étudiants doivent obtenir la moyenne de 10/20 à la partie théorique, pratique, et valider leur mémoire. Ils doivent présenter le certificat attestant de leur réussite au PSC1 (Prévention et Secours Civiques de niveau 1).

Chaque fin d’année, les étudiants sont soumis à un examen théorique.

Partie pratique :

Chaque fin d’année, les étudiants passent devant un professeur avec un patient. La note obtenue indique les points qu’il faut travailler et rentre dans la note de l’examen final selon un barême établi.
En troisième année, les étudiants passent leur examen dans les conditions réelles de cabinet. Ils doivent obtenir la note minimum de 10/20.

Partie Mémoire :

Les mémoires doivent être envoyés avant le 30 juin de l’année en cours afin de les étudier. La soutenance est ouverte au public. La validation est à la majorité des membres du jury.

  • Les cours sont ouverts à toute personne ayant au minimum un niveau baccalauréat.
    Tout étudiant devra obtenir le PSC1 (Prévention et Secours Civiques de niveau 1) au cours des 4 ans de formation.
  • L’enseignement est assuré par des professeurs qualifiés, exerçant l’acupuncture, diplômés du Centre Imhotep.

IMPORTANT :

Les personnes ayant déjà une formation en acupuncture traditionnelle issue d’un autre enseignement, peuvent intégrer les Modules Cliniques de notre programme.

Nous refusons les élèves issus d’autres écoles ayant suivi un cursus en partie ou en totalité, et qui désirent

intégrer nos cours directement en 2ème année. Cela porterait préjudice à l’ensemble de leur formation au vu des connaissances acquises en 1ère année.

Nous ne dispensons pas de cours par correspondance.

L’acupuncture est une tradition orale de proximité où l’échange entre professeur et élèves est actif et spontané sur le terrain que ce soit en cours théorique ou pratique. Ce qui rend plus humain l’assimilation d’un langage, d’une philosophie, d’une technique. Cela permet une correction immédiate du geste, un enseignement par l’exemple et le mimétisme, une réponse instantanée aux multiples questions des élèves.

L'actualité du centre Imhotep

Voir tous les articles